Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
AQUARELLUS

ARTISTE-PEINTRE ENSEIGNANT A L'ATELIER JM . L'atelier JM vous présente ses actualités: cours, stages ainsi que ses expositions et créations personnelles ...

Démonstration :aquarelle minérale/PAGE1

Publié le 10 Avril 2006 par Jean Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

 

                                           

                                 

 

 

 

 

 

 

    Comment réaliser cette aquarelle?

Rien de plus simple:un peu de rigueur dans les différentes étapes et le tour est joué!

tout d'abord le matériel:

-une boite d'aquarelle de 12 1/2 godets

-un bloc de papier aquarelle contrecollé (300 grammes)

-3 pinceaux pour aquarelle dont un pinceau lavis (petit gris n°3°,une martre extra kolinsky n°0 et un n°5

- du liquide de masquage (drawing gum ,masking fluide etc...) 

-un couteau à peindre

-de l'essuie-tout

-une feuille de papier d'essai

-un crayon à papier , une gomme

 

Commençons par le dessin! Voici pour ce sujet:

 

 

 

 

 

 

 

 

Verser un peu de gomme de réserve dans une coupelle

 

 

 Et avec le couteau à peindre commencer à réserver les surfaces ....

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le couteau à peindre permet de poser la gomme à masquer de différentes manières : soit en aplat pour remplir les grandes surfaces ,soit sur la tranche pour des traçés fins.

Lorsque la gomme devient transparente il sera temps de passer à la couleur:bine vérifier que la gomme est bien sèche et ne colle plus au doigt.

  Gomme non sèche                           

 

 

 

                 

 

 

 

 

                                          

 

 

 

 

 

 

 

Gomme sèche

Au préalable il faudra humidifier la totalité de l'aquarelle:

                      

 

 

 

 

 

 

 

Le papier doit être brillant

 

 

 

 

 

Sans attendre vous allez pouvoir poser votre premier lavis......

  aller sur la page 2.......

 

 

commentaires

Démonstration aquarelle minérale/PAGE2

Publié le 9 Avril 2006 par Jean Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

Pose de la couleur or de quinacridone ou terre de sienne naturelle ou ocre jaune

pose de la couleur violet de winsor ou violet de cobalt foncé.....et

quelques pointes d'ocre orangé...ou d'orange de cadmium:

Laisser alors fuser les couleurs entre elles, rectifier éventuellement ....

et laisser sécher totalement l'aquarelle...enlever les surplus d'eau... effectuer des tracés en remontant

la couleur vers le haut pour signifier les herbes avec le pinceau fin

.

Voilà pour cette étape....

Maintenant il faut bien attendre le séchage complet de toute l'aquarelle.

Nous allons pouvoir enlever la gomme de réserve.....

Attention cette opération demande beaucoup d'application pour ne pas déchirer le papier mais aussi pour ne pas salir les blancs avec la couleur restant sur la gomme.

Voilà le résultat de cette étape:

nous allons pouvoir colorer les blancs très délicatement avec l'or de quinacridone ou l'ocre jaune,

en conservant du blanc sur une partie

enfin.... les finitions au pinceau fin:

 

voilà votre aquarelle est terminé!

félicitation!

commentaires

la lyre d'Orphée

Publié le 2 Avril 2006 par Jean Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

le mythe d'Orphée

Certains êtres sont doués d'un pouvoir d'harmonie qui agit sur le vivant et atteint l'espèce humaine comme animale.A eux seuls, ils peuvent représenter la musique et ses attributs:c'est le cas d'Orphée qui, par le son de sa lyre, enchantait les êtres terrestres et surnaturels, domptait les animaux qui s'assemblaient autour de lui, comme aimantés par sa personne et par la grâce de sa musique...

Orphée reçu d'Appolon la lyre à sept cordes (le chiffre sacré) auxquelles il en rajouta deux pour que s'y exprime chacune des neufs muses.

Mentionnée dans l'illiade et l'odyssée sous le nom de phormynx, la lyre se jouait à l'origine avec un plectre d'os ou de métal pour scander le rythme des danses rituelles.

le culte d'Orphée est essentiellement préoccupé de la libération de l'âme, prisonnière du corps terrestre.

Descendu aux enfers pour libérer Eurydice, Orphée sut neutraliser par son chant le chien Cerbère, tout comme Hadès, et suspendre la douleur des damnés. (Tantale, Sysiphe ou Ixion) avant de repasser le tartare avec sa femme qu'il perdit à nouveau pour s'être retourné trop tôt.

A l'instar dHermès, initiateur de la lyre, Orphée fait le lien entre les trois mondes grâce à la magie des sons qu'il profère.

L'espèce animale, par excellence sensible aux ondes sonores, lui est acquise tout entière. le culte d'Orphée, qui tend à libérer l'âme par la grâce de la musique, reconnait à l'une et l'autre une influence réciproque et une essence commune

ref: extrait du livre:histoire des instruments et musique du monde

commentaires