Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
AQUARELLUS

ARTISTE-PEINTRE ENSEIGNANT A L'ATELIER JM . L'atelier JM vous présente ses actualités: cours, stages ainsi que ses expositions et créations personnelles ...

stage de gravure taille douce: l'eau forte

Publié le 29 Novembre 2007 par Jean-Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

Stages d'initiation ,de perfectionnement aux techniques de gravure en creux: pointe seche, eaux fortes, burin, mezzotinte, aquatinte, gravure au sucre, vernis mous

télecharger le formulaire d'inscription pour les stages

PHOTO FILIP SUPERA

 

La gravure en creux comme l'eau forte nécessite la compréhension des différentes étapes de préparation....

La plaque de zinc ou de cuivre doit être choisie pour sa qualité de polissage ,elle doit être exempte de toutes traces de graisse (trace de doigt par ex) ou de rayures pour une parfaite impression.Dans un premier temps nous devons biseauter tous les bords de la plaque à l'aide d'une lime à métaux, pour ne pas déchirer  le papier d'impression lors du passage sous la presse.

 












photos filip supera

Aprés avoir biseauté la plaque, il sera impératif de la dégraisser.

 











On utilise du blanc de meudon et du vinaigre blanc.

L'éponge doit pouvoir déposer ce mélange sur la totalité de la plaque.


















Le dégraissage sera effectif lorsque ce mélange adhèrera parfaitement à la plaque .II faudra recommencer cette opération s' il n'y a pas d'accroche sur la totalité.

Nous pourrons alors effectuer le rinçage à l'eau claire.

 

 

 








Puis, le séchage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Nous pourrons alors déposer un vernis au pinceau  ( vernis ultraflex: séchage en 1 heure ) sur la totalité de la plaque de manière à protéger sa surface. Le dos de la plaque doit être recouvert , soit d'adhésif plastique, soit d'un vernis à recouvrir. Cette opération est très importante avant le passage au bain d'acide nitrique ou de perchlorure de fer . Le perchlorure de fer est plutot conseillé par rapport à l'acide nitrique car beaucoup moins dangereux . L'acide nitrique, même dilué,  dégage des gazs toxiques d'où l'importance des aérations et des ventilations.

 

 

 

 

 

 On pourra commencer à entailler la plaque avec une pointe acier (pointe sèche),travailler en utilisant des superposition des hachures, traits, points...Il est toutefois déconseillé de croiser les tailles avant une même morsure  (le risque est d'avoir des grisés désagréables sans noirs profonds).Pour améliorer la lisibilité de son tracé on peut déposer du noir de fumée sur le vernis :

 

 

 

 

 

 

 


On peut utiliser d'autres outils que la pointe sèche (molettes, grattoir,  ébarboir,burin etc.)Nous en reparlerons dans une autre démonstration...(eaux fortes à la manière du crayon)Aprés avoir éffectué cette opération,  nous pourrons passer la plaque dans le perchlorure de fer.Nous utiliserons pour cela un bac photo.Les tailles mettant à nu la plaque seront mordues plus ou moins fortement en fonction du temps passé dans l'acide et de sa concentration. (environ 1/4 d'heure sur 50%).Lorsque cette opération sera terminée, il faudra rincer la plaque à l'eau claire et neutraliser éventuellement le perchlorure restant en surface (on utilisera pour cela des cristaux de soude).

Le vernis pourra alors être nettoyé au chiffon doux et à l'essence de pétrole ou de térébenthine.Nous pourrons effectuer un deuxième dégraissage de plaque si nécessaire.La plaque est maintenant prête à être encrée...

 

 

 

 

 








L'encre taille douce est posée sur une plaque de verre (on peut utiliser un support lisse non poreux) et étalée à l'aide d'un rouleau dur.

 

L'encrage de la plaque s'effectue....

 

 

 

 

 

 

 

La plaque peut être chauffée pour améliorer la fluidité de l'encre et son passage dans les tailles.

 

 

 

 

 

 

L'essuyage se fait par étapes successives en utilisant des tarlatanes des plus sales aux plus propres.

 

 

 

 

 

 

 
Les biseaux seront particulièrement soignés à l'aide d'une tarlatane neuve

 

 

 

 

 

 

  On a la possibilité de retrouver des blancs forts sur les surfaces importantes avec le blanc de Meudon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Nous sommes prêts  à effectuer notre premier tirage.La plaque est positionnée sur la presse .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le papier d'impression aura été préalablement passé sous l'eau claire ( l'excédent aura été absorbé sur un buvard).

On utilisera des petites pinces en métal pour positionner le papier qui devra être ajusté et centré sur la plaque.

 

 

 

 

 

 

 

 

 Mise en place des langes ( feutres permettant la répartition de la pression).

 

 

 

 

 

 

 

 

Passage de la presse sans à-coup.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Premier tirage!

 

 

 

 

 

 

 

Voilà notre première eau forte!























photos filip supera

 
commentaires

Des gravures en ligne!

Publié le 28 Novembre 2007 par Jean-Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

Enfin! ..... Quelques gravures en ligne!....

Pour les fidèles de mon site....

merci à tous pour votre soutien!

commentaires

ACRYLIQUES NOVEMBRE

Publié le 26 Novembre 2007 par Jean-Michel RACKELBOOM dans Aquarellus

nouvelles acryliques novembre...
j'attends vos commentaires!































commentaires